Actualités publiques

"Till on the haunting flares we turned our back...", Dulce decorum est, Wilfred Owen, 1917.

Par GEORGES GUILLAUME, publié le samedi 22 octobre 2022 14:43 - Mis à jour le lundi 24 octobre 2022 10:05
0640.jpg
Le mardi 18 octobre 2022, les cinq classes de troisième du collège ont participé à une sortie scolaire dans le cadre du "Devoir de mémoire" sur le thème de la première guerre mondiale.

Pour cette grande journée de 7h45 à 18h30, les cinq classes ont été réparties dans deux cars avec pour destination quatre lieux de visite dans le département de la Somme. L'équipe éducative d'accompagnement s'est composée de Mme Cuvillier, M. Guillaume, Mme Sadi (professeurs d'histoire géographie), Mme Beaudet (professeure de Mathématiques), Mme Vittecoq Cheron (professeure de SVT), Mme Brault Jouanne (professeure de Français) Mme Cloarec (professeure d'Anglais), M. Lecoq (professeur d'EPS), Mme Golatra et Mme Niel (professeures d'Espagnol) et de M. Nossin (professeur de sciences physiques) et M. Chahedi (stagiaire de M. Nossin).

Pour la première étape de cette odyssée, les élèves étaient attendus au musée de la bataille de la Somme dans la ville d'Albert. La visite fut décomposée en deux temps, une animation de trente minutes et la visite du musée.

 

Lors de cette animation, notre guide Brigitte a montré aux élèves des exemplaires des fusils utilisés lors de la bataille de la Somme, le fusil français Lebel, anglais Lee Enfield, et allemand Mauser. Elle a ensuite continué son exposé par de très nombreuses explications sur les obus utilisés, leurs différents types, terminant sur la mise en situation sur une élève volontaire de l'équipement du soldat britannique de 1916, du manteau au sac à dos ainsi que le casque et le fusil.

La seconde partie de la visite a été le musée, qui a pour originalité de se trouver dans un sous-terrain construit dans les années 1930 à 10 mètres sous terre !

 

 

 

 

Lors de cette visite de plus d'une heure, les élèves ont parcouru le musée découvrant l'état des objets témoins des combats, que l'on retrouve encore aujourd'hui dans le département, ainsi que de multiples scènettes représentant de manière réaliste la vie quotidienne dans les tranchées. Les nombreuses vitrines regorgeant d'armes et d'objets courants, les témoignages, mais aussi les panneaux d'informations ont permis à nos élèves de compléter la première partie du questionnaire.

La première partie de la journée terminée, le moment tant attendu arriva : le pique-nique ! Moment toujours trop court, qui se déroula dans le parc à la sortie du musée : moment de détente pour les élèves et de convivialité gastronomique et pétillant pour les enseignants.

Une fois le repas terminé, après avoir joué à un petit jeu de piste pour retrouver nos cars, la suite de la journée a pu se dérouler. Pour des raisons de souplesse de visite, les deux cars se séparèrent visitant les lieux dans des ordres différents.

 

  • Les élèves ont découvert avec étonnement le cratère de mine de La Boisselle.

 

 

 

Nouvelle surprise pour les élèves qui n'imaginaient pas la taille d'un trou de mine. ce cratère est le résultat de l'explosion de 10 tonnes d'explosifs, placées dans un fourneau creusé par les Britanniques sous les tranchées allemandes. Le 1er juillet 1916, les britanniques déclenchèrent l'explosion de plusieurs mines dans le but de démanteler le système de défenses des troupes allemandes.

Aujourd'hui il ne reste comme témoin de la violence de ces combats que ce cratère de plus de 100 mètres de diamètre et 30 mètres de profondeur.

 

  • Ils ont parcouru le réseau des tranchées canadiennes dans le parc de Beaumont Hamel.

 

 

 

 

Haut lieu des combats de 1916, ce parc est conservé en l'état en mémoire de l'engagement des troupes canadiennes, en particulier de Terre-Neuve dans l'offensive de la Somme. La visite du parc a permis aux élèves de prendre conscience du réseau des tranchées, des boyaux, mais aussi de la proximité des tranchées allemandes. Les moutons du parc, utilisés comme tondeuses biologiques, ont aussi particulièrement attiré l'attention de certains élèves...tout comme la zone interdite d'accès.

 

  • La visite du Mémorial de Thiepval fut aussi un élément incontournable de la journée.

 

 

Ce monument dédié aux soldats britanniques portés disparus durant la bataille de la Somme, a impressionné les élèves par sa hauteur, son aspect massif et surtout par les 72.244 noms de soldats gravés sur les quatre piliers. La majestuosité du lieu qui est aussi renforcée par la présence de deux cimetières, l'un français, l'autre britannique dont les tombes sont celles de soldats n'ayant pas pu être identifiés. Ces 600 tombes ont représenté un témoignage particulièrement fort pour les élèves de la fraternité des soldats ayant participé à la bataille de la Somme.

 

La journée se termina par un retour sans encombre à l'heure prévue, les élèves étant accueillis à la descente des cars par Mme Mialhe (principale de collège) impatiente de retrouver ses élèves, Mme Russis (principale adjointe) qui voulut nous donner un coup de main...sans succès...et Mme Leboucher (adjointe gestionnaire) mesurant le coût de l'argent public dépensé au rapport de la satisfaction des élèves lors de la sortie.

 

Ah, j'oubliais, la météo fut aussi de notre côté toute la journée !